Informations sur la vie étudianteメニューボタン

Menu
  • Informations sur la vie quotidienne
  • Travail à mi-temps
  • Culture - Histoire
  • Géographie et météo
登校風景

Culture - Histoire

Événements

Nouvel An

Nouvel An est un festival qui accueille la venue du dieu Houjyou (dieu de la fertilité) et du dieu Toshigami (que l'on prie pour avoir de bonnes récoltes). Les 3 premiers jours de Janvier sont appelés Sanganichi, et les 7 premiers jours de Janvier sont appelés Matsunouchi ou Matsunanoka, mais sont plus généralement appelés "Nouvel An". Selon les régions et endroits au Japon, cette période est aussi appelée Hatsukashogatsu-Hone Tadashi (les 20 premiers jours de Janvier). Pour les japonais, Nouvel An est l'événement le plus important de l'année. C'est également le moment de prendre des bonnes résolutions pour l'année à venir.

Nouvel An

Obon

Obon est un rite qui commémore les ancêtres, qui a lieu aux alentours du 15 Août selon le calendrier lunaire. Les esprits des ancêtres reviennent de l'au-delà selon les croyances bouddhistes. Les gens accueillent Obon comme une grande fête, pendant 4 jours, du 13 au 16 Août.
Bon-Odori est un événement qui prend place au sein des temples ou sur la place du village, du 14 au 17 Août. Lors de ce festival, les gens accueillent les esprits de leurs ancêtres, les nourissent et les laissent retourner dans leur monde en dansant. Les adultes et les enfants portent le Yukata.

Obon

Festivals

Chaque année ont lieu des festivals pour vénérer les dieux. Pour cela, les gens se rassemblent dans les temples en jouant une musique appelée Kagura, qui appelle les divinités.
Différents types de festivals ont lieu en été comme en hiver. Le Japon, en tant que pays fortement agricole, possède nombre de ces festivals au printemps.

Festivals

La veillée du Nouvel An

Le dernier jour de l'année au Japon, est appelé "Oomisoka" ou "Ootsugomori", et le dernier jour du mois est appelé Misoka. Pour se référer à ce jour spécial, on utilise "New Year's Eve" et "Otsugomori". La veille du jour du Nouvel An, la tradition veut qu'on déguste des soba en famille et avec les amis. Les japonais vont aussi prier au temple.

La veillée du Nouvel An

La culture alimentaire au Japon

La culture alimentaire au Japon repose sur des aliments simples et sains, comme le riz, les haricots, le poisson, les légumes ou encore les algues, qui ont fait la renommée du pays et qui attirent l'attention. Cette culture existe depuis la nuit des temps et fait maintenant complètement partie de la culture japonaise. Le pays garde une étroite relation entre les saisons et la cuisine, et de ce fait, garde le principe des fruits, légumes et aliments saisonniers. Au Japon, on cuisine non seulement pour le goût, mais aussi pour le design de l'assiette.

Natto

Le Natto est un aliment traditionnel japonais fait à partir de soja fermenté. C'est un aliment qui possède une odeur particulière et qui fait des fils gluants. Il en existe deux types, "Salt Natto" et "Stringing Natto", qui est plus populaire des deux. Sa valeur nutritionnelle est très élevée, et le Natto a été reconnu dans le monde entier comme du soja fermenté sain.

Natto

Prune marinée (Umeboshi)

Cet aliment est fait à partir de prunes séchées et marinées dans du vinaigre avec des feuilles de Perilla. Le résultat donne un fruit mariné petit en taille, moelleux et rouge. Le goût est très aigre et est aussi utilisé en cuisine. Les prunes marinés sont une spécialié de la préfecture de Wakayama.

Prune marinée (Umeboshi)

Onigiri (boule de riz)

Les Onigiri sont des boules faites de riz, en forme de triangle et est un plat très populaire auprès des japonais. Les gens mangent des Onigiri durant leurs excursions, en faisant du sport, en pique-nique, à l'heure du déjeuner, etc…

Onigiri (boule de riz)

La culture japonaise

Au Japon, la culture prend de multiples aspects. Tellement, qu'ici nous allons vous en présenter seulement les parties les plus typiques.

Kimono

Le Kinomo est la tenue traditionnelle japonaise. Dans l'histoire, le port du Kimono remonte à la période Jomon (entre 15 000 et 300 avant JC). Lors de la dynastie Tang (Chine, entre 600 et 900), les Kimonos comportaient 12 couches de tissus. Dans l'histoire du Japon, le Kimono ne peut pas être dissocié des japonais.
Le Kimono est un vêtement traditionnel long, et son port dépend des saisons et des occasions.
L'opportunité de porter un Kimono se fait de moins en moins présente. Malgré le fait que ce soit un vêtement traditionnel, la généralisation des vêtement plus classiques a pris le pas sur la tradition. Cependant, le Kimono subit un petit effet de mode, et redevient populaire auprès des jeunes générations.

Kimono

Arts martiaux

En japonais, art martial veut dire "le moyen de protéger le samourai". Les arts martiaux représentent toute une série de codes, et leur pratique se fait pour de multiples raisons : self-defense, compétition, fitness, bien-être physique et mental, développement spirituel, ou encore, par jeu.
Les arts martiaux existent depuis les anciens temps au Japon. À l'époque, ils n'étaient pas faits pour le combat, mais plus pour permettre aux pratiquants d'accroître leur physique et leur mental.
Les différents arts martiaux japonais
Sumo, karaté, aikido, kendo, judo, archerie, Jiu, Taido, Naginata, laido

Arts martiaux

Le théatre Noh

Le Noh est un pan de la culture japonaise, et est un genre de divertissement qui fait référence au Sarugaku, une forme de théatre ancien.
Sur la scène, seuls apparaissent un toit, les musiciens, les danseurs et chanteurs, et un acteur, appelé Shite.
L'acteur sur scène est accompagné par les musiciens (Hayashi) et les chanteurs (Jiutai).
Dans la plupart des représentations, l'acteur porte un masque appelé Noumen. Avec le Kabuki, ce sont deux arts qui sont maintenant connus dans le monde entier. Le Noh représente une histoire divisée en 250 épisodes, et où le personnage principal est un fantôme. Les rôles sont répartis entre le protagoniste (Shite), le personnage représentant l'opposé du protagoniste (Wakihow), les acteurs de Kyogen (Kyogenhow), et les musiciens. Le thème des scènes du Noh sont souvent : la foi en les dieux, la guerre, l'amour, la jalousie, l'amour entre les parents et les enfants ou encore, la chasse aux monstres.
Les émotions sont transmises par la gestuelle, alors que les masques portés par les acteurs représentent des personnages comme fantômes, femmes, enfants et personnes âgées.
Le Noh traditionnel prend place sur un espace très ouvert, ce qui permet aux acteurs de partager leur performance avec le public. La scène ne comporte ni rideau, ni avant-scène, laissant aux spectateurs la possibilité de voir chaque acteur à chaque moment de la représentation, même avant que ceux-ci ne fassent leur entrée sur scène. L'une des caractéristiques du Noh est le toit suspendu au-dessus de la scène, même dans des théatres fermés. Ce toit unifie l'espace et définit également la scène comme une entité architecturale.

Le théatre Noh

Le Kabuki

Le Kabuki est un art théatral présenté sous forme de danse, et a été créé sous la période Edo (1603-1868).
Le Kabuki est l'un des trois arts dramatiques majeurs, avec le Nougaku (période Kamakura-Muromachi 1185 - 1573) et le Ningyo-Joururi (période Edo).
L'une des caractéristiques du Kabuki, est que tous les acteurs sont des hommes. Ils jouent également les rôles féminins. L'origine du mot Kabuki vient du mot "Kabuku", qui signifie "vêtements voyants/tapageurs", et les personnes qui les portent étaient appelées "Kabukimono". À l'origine, le Kabuki était un diverstissement moderne, qui s'est démocratisé avec le temps et qui est devenu très populaire avec les années, autant chez les femmes que chez les hommes, et peu importe l'âge des spectateurs. Le Kabuki s'est toujours adapté aux coutumes de sa période, pour que chacun puisse comprendre les histoires. Le Kabuki se caractérise aussi par ses magnifiques costumes et le maquillage ("Kumatori"), où les acteurs se peignent des lignes colorées sur le visage.
Actuellement, les pièces de Kabuki sont représentées dans le monde entier, et est devenu divertissement reconnu hors des frontières du Japon.

Le Kabuki
Page Top